Comment je fais pour mieux dessiner que je ne dessine

Techniquement, je devrais bien dessiner, j’ai quand même payé des études très chères pour ça et pourtant … mon niveau est vraiment très moyen.

Forcément, comparé à un dessinateur amateur, mon niveau est meilleur (ça reste mon métier), mais par rapport au niveau professionnel, je suis loin d’être au niveau.

Mais, mes clients ne s’en rendent pas compte. Je vous explique dans cet article ma technique de truand où SketchUp me fait passer pour bien meilleur que je ne suis.

SketchUp à la rescousse :

Vous l’aurez compris, j’utilise SketchUp.

Et il n’y a pas de mal à ça. Je suis médiocre en perspectives. Mais SketchUp le fait très bien pour moi.

Exemple: passé un temps, je dessinais une BD. Mes points forts : les visages et la lumière; mon défaut : les perspectives.

Prenons un exemple concret, voilà une planche.

Et voilà le modèle 3D utilisé.

Ma technique : je modélise mon décor en 3D puis je fais mes compositions de planches sur Photoshop. Puis j’imprime en opacité de 4% et je redessine par dessus.

Ni vu ni connu, mes perspectives sont parfaites.

J’aurais été incapable de faire la même chose à main levée, et rien que l’idée d’essayer m’angoisse complètement.

Je vais vous montrer d’autres exemples et d’autres tentatives.

Voilà l’affiche d’un de mes projets.

Et bien c’est du SketchUp.

Voilà ma compo originale.

J’ai simplement exporté en vectoriel puis recolorisé sur PS.

Pas mal non ?

Temps de travail : 3H.

Temps potentiel si je l’avais fait à la main 10H.

Le dessin n’est pas une compétition

Ce qui m’amène à un point essentiel.

J’ai longtemps cru qu’il fallait que je sois bon techniquement. Or, je ne parviens pas à progresser en technique plus que ça.

Je complexais vraiment, surtout quand quelqu’un me disais : « T’es dessinateur, tiens dessine moi ! » Et là, malheur, mon niveau réel avec un stylo est archi loin de ce que je peux produire dans le cadre de mon métier.

Ce que je veux vous dire, c’est qu’il n’y a aucun mal à prendre des chemins de traverses. Au contraire, vous développerez un style bien à vous, utilisant vos faiblesses comme atout.

Ne bloquez pas, trouvez des solutions.

Le monde professionnel veut que vous alliez vite

C’est encore plus frappant dans le monde professionnel.

Ne jouez pas la compétition technique, vous allez perdre du temps, de l’argent et aussi … votre égo.

Je dessine pour LeroyMerlin et Cetelem.

Voilà par exemple un dessin pour LeroyMerlin.

J’ai du dessiner peut-être 30 images pour leur magazine.

Ce sont des dessins techniques.

Tout a été fait sur SketchUp suivi de près par un archi.

L’intérêt :

  • Etre précis.
  • Pouvoir revenir sur vos images en fonction du client.

Le truc dans le milieu pro, c’est qu’on vous fera faire 50 allers retours sur vos images.

Imaginez devoir recommencer tout de A à Z; vous perdrez énormément de temps et d’argent car 1000 euros pour 12 heures de travail c’est bien, 1000 euros pour 40 heures de travail pour un indépendant c’est très rude et épuisant.

Réitérez

Autre exemple pour expliquer un autre point.

L’intérêt quand vous êtes d’accord avec votre client sur ce qu’il veut, c’est que vous pourrez reprendre le même procédé très rapidement pour d’autres images.

Faisant de votre temps de travail un temps de travail dégressif.

J’ai dessiné une douzaine d’images pour CETELEM; la première était assez complexe à trouver, le temps de se mettre d’accord avec le client a été très chronophage.

Pour la première image, j’ai du être payé peut-être 5 euros/H, ce qui est rien du tout.

Mais chaque nouvelle image était plus rapide à faire me faisant vite passer à plus de 100 euros/h.

L’intérêt avec SketchUp pour faire des illustrations c’est que vous pouvez reprendre avec précision le même style et le même workflow.

Le rendu photo-réaliste avec SketchUp

J’ai aussi essayé d’autres techniques de brigand.

Pour un projet de film, j’ai joué le petit fillou en utilisant VRAY.

Voilà ma compo SketchUp :

Puis mon rendu

Puis le dessin :

Temps de travail : 1h, en comptant les retours de ma productrice et de mon co-auteur.

SketchUp + ClipStudio Paint

Mais ce n’est pas tout ! J’ai poussé le vice encore plus loin.

J’ai trouvé un combo gagnant pour le storyboard avec Clip Studio Paint.

Si vous ne connaissez pas ce logiciel, vous allez vous régaler.

Son plus gros atout : les marionnettes 3D.

Voilà un storyboard pré-composé sur SketchUp + ClipStudio.

Une fois les plans validés, je dessine par dessus.

Gain de temps terrible; efficacité optimale !

D’autres exemples avec SketchUp

J’ai essayé un tas de trucs sur SketchUp, en voici une compile.

Tout cet article pour vous dire une chose :

Ne bloquez pas sur vos points faibles, trouvez des solutions et TRICHHHEEZZZZZ ! (Mais ne le dites pas à vos clients.)

apprendre sketchup formation tuto

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Votes comptabilisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *