Rendu photoréaliste, ATTENTION DANGER !

Si tu es architecte ou si l’imagerie 3D est ton support de travail, les remarques qui vont suivre devraient te plaire. Dans cet article, je te partage mes réflexions sur le rendu photoréaliste. Je pense qu’il est vraiment nécessaire de faire un point sur la puissance des images, ses travers et ses avantages. J’ai décidé de prendre du recul sur ma propre expérience en tant que modélisateur 3D et vous partager mes réflexions.

L’oeil s’habitue aux images :

Quand j’étais plus jeune, les premiers jeux en trois dimensions débarquaient dans nos foyers. Je me rappelle très bien le premier jeu en 3D auquel j’ai joué, c’était Zelda Ocarina of Time sur Nintendo 64. Et voilà à quoi ça ressemblait à l’époque :

rendu photo réaliste photoréaliste sketchup artlantis vray 3d

Vous savez ce que je me suis dit en voyant ces images ?

« Jamais on fera des jeux en 3d plus réalistes ! ».

Mais quelques années plus tard, la playstation 2 sort. Avec mes deux frères nous achetons notre premier jeu sur cette nouvelle machine. C’était Le Seigneur des Anneaux les Deux Tours. Voilà à quoi ça ressemblait :

rendu photo réaliste photoréaliste sketchup artlantis vray 3d

A ce moment là, je me suis dit :

« Jamais on fera des jeux en 3d plus réalistes ! ».

Maintenant, est-ce que vous vous dites la même chose en regardant ces images ?

Absolument pas, si ces images à mon sens ont toujours du charme, elles laissent à désirer côté réalisme.

Ce qui m’amène à un point essentiel : l’oeil s’habitue au réalisme des images. Plus vous lui donnerez une mage numérique réaliste plus il s’y habituera. La marge devenant la norme de la prochaine.

Le client en demandera toujours plus :

Ce qui m’amène à mon deuxième point concernant notre milieu professionnel : Votre client, lui, en demandera toujours plus. J’ai fait cette expérience à mes dépends. Mon client était déjà ravi du rendu Sketchup que je lui avais montré. Pour lui, le simple fait de voir son projet en 3D était amplement suffisant.

Mais j’ai décidé de lui proposer un premier rendu photoréaliste (j’étais plus jeune et fougueux). Or ce client ne m’avait rien demandé. L’image a eu son petit effet, mon client était complètement bluffé. Cependant, lorsque une semaine plus tard, je lui envoyais des images natives tirées de Sketchup et non des images photo-réalistes, mon client tirait la tronche.

En fait, si vous montrez un super rendu à un client, ce rendu deviendra sa norme.

rendu photo réaliste photoréaliste sketchup artlantis vray 3d

Le rendu est particulièrement chronophage :

Ce qui m’amène à mon troisième point sur les conséquences de ce drôle d’effet sur votre temps de travail. En repoussant ces limites, et en vous mettant cette barre toujours très haute dans la qualité de vos images, vous risquez de perdre beaucoup de temps et d’argent.

Le rendu, bien que ce soit une discipline passionnante, est particulièrement chronophage surtout si vous êtes perfectionniste. Et les détails que vous apporterez (Vous savez, cet petit relief qui va bien, cette superbe texture hyper réaliste, ce personnage en arrière plan qui marche du tonnerre) n’apporteront que très peu à votre image. Même si dans vos têtes, c’est une évidence, cette texture doit être parfaite !

Pensez loi de Paretto 80/20. Quels sont les réglages qui me prendront 20% de mon temps et qui créeront 80% du résultat. Inversement, quels sont les 20% de petits détails qui me feront perdre 80% de mon temps ?

De même, sachez toujours à l’avance ce que vous allez faire comme rendu avant de débarquer sur un logiciel de rendu. Prévoyez à l’avance sur Sketchup ce que vous allez faire.

Une image n’existe que dans la tête de celui qui vient de la voir :

Pour éviter de vous embourber, vous devez prendre du recul sur votre manière de créer des images.

Une image doit donner une impression. Une image n’existe que dans la tête de celui qui la regarde.

Si vous faites du Sketchup, il est très probable que cette impression doit être la pertinence de vos aménagements, votre agencement ou même vos idées et non une course au réalisme.

Dans ces cas de figures, une image Sketchup un poil travaillée donnera certainement les informations nécessaires à votre client. Avec le rendu photoréaliste vous lui donnerez certes une superbe image, mais une image avec certainement trop d’informations.

De plus, le rendu coupe l’imagination de votre client et c’est pourtant ce que vous lui demandez : se projeter dans vos images.

Or, le rendu vient graver dans la roche votre idée. Dans la tête de votre client, l’image sera ainsi et pas autrement. Alors qu’avec un rendu Sketchup, l’imagination est de mise ! Vous lui donnez une marge d’interprétation.

Il arrivera très bien à comprendre votre idée. C’est aussi le pouvoir du dessin. Ce qui est plus figuratif peut devenir plus expressif grâce au pouvoir de l’imagination.

rendu photo réaliste photoréaliste sketchup artlantis vray 3d

Quand je jouais à Zelda sur N64, j’avais l’impression d’avoir le vent dans les cheveux et d’être au top du top. Comme quoi, l’imagination remplit les trous.

Le rendu photoréaliste est froid :

En plus de couper l’imagination, le rendu photoréaliste rend les images particulièrement froides car le « noir » numérique aplatit l’image. Il y a quelque chose de triste dans les rendus.

Voilà, ce qu’une de mes étudiantes a réalisé dans un de mes cours sur Arlantis. Le travail est soigné, le rendu est techniquement bon.

rendu photo réaliste photoréaliste sketchup artlantis vray 3d

Mais l’image a quelque chose de morose. On est loin du message à transmettre : « Achetez ce superbe studio où vous vivrez heureux et aurez beaucoup d’enfants » non ? Pourtant voilà ce à quoi ressemblait le simple Sketchup.

rendu photo réaliste photoréaliste sketchup artlantis vray 3d

Alors on y est plus là non ?

Il faut toujours penser à l’impression que votre image doit faire passer. En fait, une image n’est qu’un moyen d’exprimer une idée. N’essayez jamais de vous battre avec la technique, pensez à votre but et ne faites pas fausse route.

Vous vous bâterez avec votre égo tout seul, sans que personne ne vous le demande !

Ce qui m’amène à ma conclusion, en réalisant des rendus photoréalistes vous risquez de vous battre non seulement avec la technique mais aussi avec votre égo. De plus, le rendu est une discipline très compliquée, vous allez vouloir avoir une image bien précise mais vous allez très certainement tomber à côté. Je le vois avec mes élèves après deux jours sur un logiciel de rendu, ils commencent à trouver leurs images pas terribles, alors que si une semaine plus tôt je leur aurait dit qu’ils seraient capable de réaliser ces images, ils auraient été complètement bluffés !

Vos images risquent de ressembler à celle de votre voisin :

Vous savez le pire dans tout ça ? Le rendu photoréaliste standardise les images. Chaque moteur a son « style » d’image. J’adore d’ailleurs me balader dans Paris et voir les images de rendu qu’on peut voir sur les barrières des travaux en construction. J’arrive presque à coup sûr à reconnaître le logiciel utilisé.

Le rendu va rendre votre image très semblable à celle de vos voisins.

Un projet Sketchup des images de rendu :

J’aime donner en classe un exercice de rendu sur Arlantis. J’ai modélisé en avance un modèle d’appartement sur Sketchup. Et, je leur demande de produire un rendu de ce projet. Regardez les différents rendus que j’ai obtenu.

rendu photo réaliste photoréaliste sketchup artlantis vray 3d

rendu photo réaliste photoréaliste sketchup artlantis vray 3d

D’un même projet, nous obtenons des rendus complètement différents ! En d’autres termes, d’un même projet, vous obtiendrez certainement des rendus différents, ce qui prouve que votre image sera certes plus réaliste mais peut-être loin de la réalité de votre projet.

Mes conseils et solutions :

De mon point de vue, il est essentiel de vous poser ces questions  :

  • Ce projet a-t-il réellement besoin d’un rendu ?
  • Mon client me l’a-t-il demandé explicitement ?
  • Un rendu Sketchup à peine retravaillé ferait-il l’affaire ?

Si vous décidez de faire des rendus malgré tout voilà les bons réflexes à avoir :

  • Visez simple. Ne commencez pas à ajouter 50 lumières partout, parfois 3 lumières suffisent. De même, n’ajoutez pas des objets un peu partout pour faire « bien ». Vous perdrez du temps et le rendu sera d’autant plus long.
  • Combien de temps ai-je à disposition ? Avec ce temps imparti quel est le meilleur rendu que je puisse faire ?

En revanche, il existe des tas de solutions pour rendre vos images uniques. Pourquoi ne pas dessiner par dessus ? Pourquoi ne pas les retravailler sur Photoshop à la main ? Vous pouvez inventer ce que vous voulez ! Je vous mets ci-dessous des possibilités. La première est mienne.

rendu photo réaliste photoréaliste sketchup artlantis vray 3d

Regardez aussi ce super rendu de Jim Leggitt ! L’image provient du génial SketchupArtist. Vous trouverez sur ce lien le tutoriel étape par étape.

rendu photo réaliste photoréaliste sketchup artlantis vray 3d

 

Pour finir, je pose simplement ce principe :

N’essayez jamais de faire votre meilleur rendu. Votre client ne s’en rendra pas compte. Essayez de faire le meilleur rendu dans le temps qui vous est imparti.

(Chouette ma première maxime. J’espère un jour être sur Evène, ça ferait drôlement plaisir à ma mère.)

Si tu veux aller plus loin, n’hésite pas à lire l’article d’Arch Image sur le pouvoir de l’image.

Voilà ce sera tout pour moi, tu peux maintenant retourner sur le plan du site. Cependant, si malgré mes remarques, tu souhaites te mettre au rendu je t’invite à lire mes deux articles sur le sujet :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 4.8 / 5. Votes comptabilisés 33

Aucun vote pour le moment.

2 réflexions sur “Rendu photoréaliste, ATTENTION DANGER !”

  1. Hello Timothée!
    Je prends le temps de commenter ton article, je me suis abonnée il y a quelques temps à la newsletter mais j’ai jamais pris le temps de me poser et lire ou voir ce que tu proposes.
    Merci pour ce superbe article! Moi qui suis une vraie perfectionniste, je suis contente d’avoir pris connaissance de tes conseils d’autant que je me lance très bientôt à mon compte. Je pense après-coup en effet, ne pas tout dévoiler au client est une très bonne chose car comme tu l’as dis, lui soumettre des images ultra poussées et chiadées le fera saliver aux prochains rendez-vous, et supposons qu’on ait eu peu de temps, flemme, fatigue etc, lui présenter des visuels moins travaillés le rendront moins enthousiaste.
    En tout cas, tu fais un bon travail, j’apprécie ton contenu et je pense revenir un peu plus souvent sur ton site.

    Très belle journée à toi et bonne continuation!

    Ixia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *